Rachat de crédit Info

Guide du Rachat de crédit immobilier - Rachat de crédit plus trésorerie travaux

Prêt immobilier : ce qu’il faut savoir avant de signer son contrat

On a beau dire que le marché du crédit immobilier n’a jamais été aussi intéressant, il n’en demeure pas moins que c’est risqué. Certes, c’est un plan de financement rapide et facile, mais avez-vous réellement envisagé tous les tenants et les aboutissants de la chose. Aussi, un retour sur les détails que l’on a tendance à oublier sur le prêt immo est de mise.

Le crédit immobilier est un emprunt sur le long terme. Vous avez droit à un capital de 75 000 euros en moyenne, sur 20 ans. Néanmoins, le délai et l’importance de la somme à demander varient en fonction de vos besoins. En général, plus vous empruntez, plus vous aurez de taux à payer. Contrairement aux idées reçues, plus un emprunt s’étale dans le temps, plus il vous coutera cher. Alors, quand bien même ce genre de prestation bancaire peut prendre 30 ans, on vous conseille de réduire le plus possible la durée de votre endettement.

Pour trouver les conditions d’emprunt idéales selon votre profil et vos possibilités d’endettement, vous devez passer par une simulation de crédit. C’est une démarche gratuite et sans engament que vous pouvez désormais faire en quelques clics sur les plateformes dédiées. L’objectif est simple : trouver les mensualités et la durée de crédit idéal selon vos possibilités financières et le capital dont vous pouvez avoir besoin.

C’est important de trouver les meilleures conditions de remboursement pour votre emprunt. Pour cause, le non-respect des mensualités peut être néfaste pour votre solvabilité auprès de la banque et votre stabilité financière.

D’une manière ou d’une autre, les banques recouvreront leurs sommes  dues. Elles peuvent, pour ce faire, avoir recours à votre assurance crédit. Mais elles peuvent aussi faire jouer les différentes garanties que vous proposez : caution, gage, hypothèque, etc. Le non-respect des mensualités entraine également le fichage dans les incidents bancaires et dans la liste rouge des Banques de France. Vous n’aurez plus alors accès aux différentes prestations et plans de financement proposés par les banques.

Avant de vous engager, pour éviter donc le surendettement, vous devez bien choisir votre crédit immobilier. Pour ce faire, il ne suffit pas de prendre en compte le capital dont vous avez besoin pour réaliser votre projet. On vous recommande de passer par un simulateur. Le formulaire, à remplir gratuitement, vous posera quelques questions sur votre situation financière et personnelle, le financement dont vous avez besoin dont le capital qui devra tenir compte des frais de notaires en plus du prix dudit bien. En quelques clics, vous aurez une idée des conditions de recouvrement idéal pour éviter de surcharger financièrement votre ménage.

Néanmoins, le simulateur de crédit seul ne suffit pas. Vous devez également comparer les offres. D’une banque à une autre, pour ces mêmes termes, vous pouvez profiter d’une meilleure offre, d’où la nécessité de faire jouer la concurrence. À savoir que désormais, les établissements prêteurs doivent respecter un délai de rétractation de 14 jours après la signature de votre contrat avant de libérer les fonds. Ce qui vous permet de changer d’avis si vous trouvez un meilleur financement ailleurs.

Si vous avez souscrit à un crédit immo et que vous avez du mal à respecter les mensualités en cours de route, comment faire alors pour éviter le surendettement ? Les banques vous proposent un rachat de crédit immobilier. C’est une technique bien connue pour négocier les mensualités et les taux de votre emprunt en cours de route. Il suffit de vous adresser à une autre banque que celle où vous avez souscrit le crédit pour demander de l’aide dans la résiliation de votre contrat actuel. Ce nouvel établissement vous proposera par la suite de meilleures mensualités.

Retour