Rachat de crédit Info

Guide du Rachat de crédit immobilier - Rachat de crédit plus trésorerie travaux

Pourrai-je obtenir une trésorerie sans justificatif lors d’un rachat de crédit ?

Une trésorerie est nécessaire pour des besoins privés ou tout simplement pour sécuriser la situation financière et/ou prévoir les aléas de la vie. Elle est également nécessaire pour réaliser un projet à court terme. La demande de rachat de crédit est une opportunité pour faire cette demande de trésorerie, mais rien n’est isolé. Tout est fonction du profil de l’emprunteur et de ses besoins.

Le rachat de crédit peut être désigné par d’autres appellations telles que restructuration de dettes, regroupement de prêts, etc. Pratiquement, un rachat de crédit s’agit d’une opération bancaire où l’emprunteur demande à un organisme de financement de racheter ses emprunts actuels chez d’autres organismes. L’emprunteur fait cette demande de rachat de crédits pour plusieurs raisons, entre autres : le taux d’endettement avoisine la limite autorisée, il a des difficultés financières pour honorer les diverses mensualités. En effet, le rachat de crédit est indispensable pour l’emprunteur qui veut :

  • Un taux d’endettement révisé à la baisse ;
  • Un reste à vivre approprié ;
  • Un pouvoir d’achat normal ;
  • Un équilibre budgétaire ;
  • Une simplification de la gestion administrative de ses crédits, c’est-à-dire une seule banque, un seul interlocuteur et une seule date de prélèvement ;
  • Un meilleur taux d’intérêt ;
  • Une possibilité de regrouper à la fois des prêts immobiliers, des crédits à la consommation et des dettes de natures diverses.

Chaque emprunteur a ses propres besoins financiers ou/et ses propres projets de vie. Pour satisfaire ses besoins, il peut solliciter un rachat de crédit avec trésorerie. Cette opération bancaire spécifique présente des avantages : financer son nouveau projet, satisfaire ses besoins en liquidité, etc.

Certains emprunteurs, sans être dans une situation critique financièrement parlant, font la demande de trésorerie supplémentaire dans le cadre du rachat de crédit, juste pour se constituer une épargne de sécurité en cas d’aléas de la vie ou pour prévoir une éventuelle situation budgétaire compliquée.

La trésorerie disponible permet à l’emprunteur de réaliser des travaux de rénovation de son logement ou l’achat d’une nouvelle voiture, pour organiser au mieux son mariage, etc. L’emprunteur n’a plus besoin de souscrire un nouveau crédit conso pour réaliser ces actions. Il doit faire le calcul de ses besoins et savoir si le montant correspondant aux 15% du montant total du rachat de crédit peut suffire.

En général, la demande de trésorerie se fait de deux façons, soit une trésorerie affectée à un projet bien défini, soit une trésorerie non affectée. Pour le premier cas, l’emprunteur doit présenter une facture ou un devis, pour le second cas, l’emprunteur peut disposer de l’argent sans avoir besoin de justificatif.

A titre de rappel, le montant de la trésorerie complémentaire est limité à 15% du montant total du rachat de crédit. Si le dossier est très solide avec un meilleur profil, cette proportion peut aller jusqu’à 20%. La somme est ajoutée au montant total du rachat, et l’emprunteur va honorer une seule et unique mensualité dans le cadre d’un nouveau crédit, avec un taux le plus bas possible.

L’emprunteur peut se permettre de demander une trésorerie sans justificatif dans son rachat de crédit s’il est sûr de sa situation personnelle et de son niveau de capacité de rembourser. Si le profil de l’emprunteur ne pose pas de problème pour l’organisme prêteur, celui-ci ne va pas exiger un justificatif de la destination du fonds. L’utilisation de la trésorerie est laissée totalement libre. L’emprunteur peut faire de cet argent un placement sur un produit d’épargne, aider ses proches, effectuer des achats de produits consommables ou des produits immobiliers, sans avoir à rendre de comptes à la banque. Il n’y a pas de formalité, pas de questions et sans exigence de contrepartie. La seule intervention de l’organisme bancaire est de vérifier le taux d’endettement de l’emprunteur.

Retour