Rachat de crédit Info

Annuaire du Rachat de crédit : immobilier - travaux - trésorerie - conso

Faire un rachat de crédit immobilier en 2020 

Le regroupement de crédit ou le rachat de crédit, représente la même opération bancaire dotée d’un cadre juridique selon la Loi 2010-837 du 10/07/2010, dont les dispositions sont expliquées par le code de consommation en son Art. R.313-17 et suivants. Le bon moment pour faire un rachat de crédit se présente lorsque les taux d’emprunt sont plus bas pour économiser d’argent sur la suite du remboursement du prêt immobilier. Dans le présent billet, il s’agit d’observer succinctement l’évolution du rachat de crédit, et puis faire un tour d’horizon sur les clients potentiels en rachat de crédit. On va discuter le meilleur choix entre changer ou non une banque lors du regroupement de crédit, de même entre réduire la durée ou le montant des mensualités. Quels sont les critères de choix de la banque pour réaliser le rachat de crédit. Quelles sont les réalités en 2020 à propos de cette opération bancaire.

Durant les dernières années, les taux de crédit immobilier évoluent généralement à la baisse, sauf en 2008 qui était l’année saillante de la crise financière sur le plan mondial où l’on a marqué une montée du taux d’intérêt immobilier. Puis, la baisse à partir de 2009 qui s’est poursuivie jusqu’en 2011. Après deux années de hausse, la chute des taux fait ravage jusqu’en 2019 où l’on a même enregistré des valeurs négatives.

La variation des taux d’intérêt est fonction du taux directeur de la Banque Centrale de l’Europe et aussi des obligations assimilables du Trésor ou OAT sur 10 ans. Il y a également la durée du prêt immobilier, le dossier de l’emprunteur et les objectifs de la banque en rapport à la conjoncture économique et financière. Pour l’année 2020, le nombre d’emprunteurs qui réalisent le rachat de crédit demeure élevé, d’autant plus que les emprunteurs immobiliers des années précédentes, où les taux d’intérêt ont été relativement hauts, tentent de faire racheter leurs crédits par d’autres institutions financières si la renégociation auprès de leur propre banque s’avère difficile.

A titre illustratif, « un taux immobilier moyen en 2020 de 1.08 % sur 20 ans contre 2.31 % en 2016, soit 123 points de base de gagnés ». Pour un crédit sur 25 ans, « le taux d’intérêt moyen est descendu à 1.33 % contre 2.65 %, soit un gain de 132 points de base ». Réellement, les rachats de crédit et de renégociations de crédit représentent 37% de la production de crédit immobilier, il y a 4 ans, tandis qu’en 2020, la demande relative à cette opération bancaire marque 15% de plus.

Les clients potentiels en 2020 sont évidemment ceux qui fournissent le plus de critères acceptables pour le rachat de crédit. Tout le monde peut être un bon candidat, mais il faut d’abord réaliser une simulation de rachat de crédit immobilier pour s’autoévaluer et pour détecter les offres les plus avantageuses. En général, le client potentiellement admis en rachat de crédit est celui qui a suffisamment d’argent à rembourser et la durée de remboursement restant est supérieure à 5 ans. Le client est potentiel s’il est encore dans sa première moitié de remboursement, pour que le gain financier sur les intérêts soit plus significatif, et sur l’assurance emprunteur soit également moins important.

Il ne s’agit plus d’insister sur la potentialité du client en rachat de crédit mais sur le nouveau taux d’intérêt sur le marché qui doit être plus bas rapport au taux d’intérêt lors de l’engagement du client quelques années auparavant. La différence admissible est au moins 100 points de base, par exemple le client s’accorde 2% de taux d’intérêt contre 3% anciennement, peut-être plus de 3% dans le temps. A noter que ce n’est pas seulement le taux d’intérêt sur le marché qui influe la potentialité du client, car il y a d’autres paramètres de financement à observer. Citons entre autres les frais de dossier, les frais de remboursement anticipé, etc. Il faut se pencher aux différents pièges à éviter lorsqu’on négocie un rachat de crédit.

Les deux possibilités pour baisser le taux d’intérêt sont la renégociation des crédits et le rachat de crédit. En 2020, la renégociation de vos crédits auprès de votre propre banque est faisable, mais il y aura l’incontournable frais de dossier. Ces frais doivent être moins élevés par rapport aux frais d’un remboursement anticipé total. Ces frais sont encore moins élevés par rapport aux frais taxés par une banque concurrente. Si vous choisissez de faire racheter vos crédits par une banque concurrente, les frais risquent d’être plus élevés. Il faut également comparer les cotisations d’assurance emprunteur sur la base du nouveau capital.

En 2019 et 2020, les banques font en sorte de conserver sinon récupérer les anciens clients en emprunts immobiliers compte tenu de la concurrence. Cependant, vous êtes libre de chercher une autre banque si la renégociation auprès de votre banque actuelle ne vous satisfait pas, bien vous devez vous préparer pour les frais de remboursement anticipés. Les taux avantageux proposés par la nouvelle banque ne sont pas suffisants pour changer de banque, il faut se référer au coût total du nouveau crédit. Vous êtes condamné à comparer pour ne pas vous emprisonner dans lacontrariété financière pour longtemps.

La décision est ici déterminante pour votre situation future, car réduire la durée du remboursement signifie une hausse du montant des mensualités, par contre réduire le montant des mensualités va vous engager plus longtemps dans ce nouveau prêt qu’est le rachat de crédit.

Effectivement, l’offre de rachat de crédit proposée vous fait gagner théoriquement de l’argent, car le taux doit être beaucoup plus bas, tel qu’il est mentionné dans le paragraphe supra, y compris le profit engendré par une nouvelle cotisation d’assurance plus basse. Le simulateur de rachat de crédit vous permet de choisir au mieux entre réduction de durée de remboursement ou réduction du montant des mensualités.

S’il est possible de réduire autant que possible la durée de remboursement en maintenant le montant des mensualités, c’est le meilleur. Ce choix vous libère plus vite du spiral financier y compris les cotisations d’assurance, et permet de baisser le montant total des intérêts.

Si la situation financière actuelle est critique, dans le besoin d’avoir plus de manœuvres financières, la solution adéquate est donc actuellement de réduire le montant des mensualités. Il faut noter qu’entre 2016 et 2020, les taux d’intérêt sont significativement en chute, d’où l’opportunité de réaliser un rachat de crédit. Il ne faut pas attendre que ce taux monte, car la conjoncture socio-économique mondiale est secouée par d’innombrables aléas sociaux et sanitaires.

Le moyen efficace et plus confiant pour trouver la banque prête à offrir la meilleure proposition de rachat de crédit est de faire jouer la concurrence. Au préalable, vous devez fixer vos objectifs, vos attentes, et connaître et maîtriser votre situation personnelle, professionnelle et financière. Comparer les offres de rachat de plusieurs banques est un parcours de combattant qui prend du temps au risque de faire des erreurs d’observation. Utiliser le simulateur ou le comparateur rachat de crédit peut vous mettre dans l’embarras de choix, ou peut-être une difficulté d’interprétation. En 2020, les courtiers en rachat de crédit abondent et la concurrence est très sévère au profit des usagers, entre autres l’étude gratuite de votre dossier, pas d’honoraire sinon paiement d’honoraire après déblocage de fonds, etc. En outre, il vous est possible de recevoir sans engagement plusieurs offres de rachat de crédit desquelles vous faites votre choix, accompagné par le courtier.

Les demandes de rachat de crédit pullulent au fil des années et l’année 2020 n’échappe pas aux événements. Selon les prévisions des spécialistes financiers, les taux d’intérêt ne devraient pas monter avant le mois de Juin 2020. Déposer au plus vite la demande auprès d’un comparateur de rachat de crédit est la plus simple solution pour détecter le taux d’intérêt le plus bas en 2020 et pour les années à venir d’ailleurs. A titre d’information, le taux d’intérêt varie selon un rachat de crédit conso ou un rachat de crédit immobilier. Selon les financiers, le taux d’intérêt 2020 devrait être compris entre 2 et 2,8% selon les périodes, s’il s’agit d’un rachat de crédit immobilier. Pour le rachat de crédit à la consommation, le taux peut varier entre 3% et 4%. L’emprunteur doit méditer sur ces nouveaux taux à comparer avec les anciens taux en cours. Cependant, il ne faut pas oublier les autres paramètres en réalisant les comparaisons.

Retour