Rachat crédit Info

Annuaire du Rachat de crédit : immobilier - travaux - trésorerie - conso

Faire la simulation d’un rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier constitue l’une des catégories de regroupement de crédit disponible à l’emprunteur. Il consiste à rassembler l’ensemble des en-cours du souscripteur en un seul nouvel emprunt. Le rachat de crédit immobilier présente de multiples intérêts tels que la simplification de la gestion du budget, l’augmentation du reste à vivre, la réduction du niveau d’endettement, etc. Toutefois, cette opération financière n’est pas toujours bénéfique pour l’emprunteur. Ainsi, pour assurer la rentabilité d’une souscription à cette offre bancaire, il faut faire une simulation de rachat de crédit immobilier en ligne.

La simulation de rachat de crédit immobilier en ligne donne de multiples avantages à l’emprunteur. Elle permet de savoir des informations capitales concernant les conditions du nouveau prêt. Il s’agit du taux d’intérêt appliqué, du montant de la nouvelle mensualité, la durée de remboursement, du TEG, du nombre des échéanciers ou encore du coût total de l’opération. Outre ces renseignements précieux, la simulation donne la possibilité de savoir à quel moment effectuer le regroupement de prêts immobiliers. Elle permet aussi de déterminer la meilleure durée de remboursement afin que le montant de la mensualité soit adapté à la capacité de paiement du souscripteur. Elle offre le moyen de connaître l’économie que peut engendrer le rachat de crédit immobilier pour l’emprunteur.

La simulation permet de savoir si le souscripteur peut obtenir un fonds supplémentaire pour subvenir à d’autres besoins ou pour concrétiser de nouveaux projets. Elle offre en outre la possibilité de recevoir une première réponse de principe de la part du courtier en crédit ou de l’organisme prêteur.
Elle permet ainsi de savoir la faisabilité et surtout la rentabilité à la souscription à un regroupement de prêts immobiliers. La simulation est un excellent moyen pour mieux préparer la suite de l’opération comme le rendez-vous avec le courtier ou l’entretien avec le conseiller bancaire.

Pour réaliser une simulation de rachat de crédit immobilier, il faut utiliser un simulateur en ligne de rachat. Cet outil est souvent mis à disposition de l’emprunteur sur de nombreux sites web dédiés au regroupement de prêts. L’utilisation du simulateur n’exige aucun frais et n’engendre pas un engagement. Concrètement, pour effectuer la simulation, il faut communiquer certaines informations en répondant ou en remplissant les champs du formulaire. Parmi les renseignements demandés, il est cité :

    Le prix d’achat du bien ;
    Le capital restant dû afin d’estimer le montant des indemnités de remboursement anticipé ou IRA ;
    L’année de souscription et la durée du prêt immobilier ;
    Enfin, le taux appliqué.


Mis à part ces informations indispensables, le souscripteur doit également communiquer d’autres éléments. Il s’agit du montant total de tous ses revenus et de ses charges. Pour ces derniers, l’emprunteur doit renseigner le nombre de ses enfants, le loyer payé et les pensions déboursées. Il faut aussi qu’il informe pour ses autres emprunts en cours comme ses crédits conso, son crédit auto, son prêt travaux ou encore ses crédits revolving. Ainsi, il doit indiquer le total de ses mensualités, les dates de fin de remboursement ainsi que les restes à payer.

Tous ces éléments sont notamment nécessaires pour le calcul du taux d’endettement du souscripteur. Ce point essentiel permet de savoir si le rachat de crédit immobilier lui est accessible ou non.

Après la simulation de rachat de crédit immobilier, l’emprunteur recevra une réponse de principe qui permet de savoir si l’opération lui est faisable ou non. Dans le cas positif, il sera contacté, en moins de 48 h, par un courtier ou par un conseiller de l’organisme bancaire. L’un de ces derniers devient alors son unique interlocuteur jusqu’à la concrétisation de son projet.

Après cette première prise de contact, il sera demandé au souscripteur de fournir diverses pièces justificatives pour la constitution de son dossier. Ces documents sont relatifs à son état civil, ses revenus, ses charges, sa situation professionnelle, son état bancaire, son domicile et son patrimoine. Ces pièces justificatives servent à l’analyse du profil de l’emprunteur. Elles permettent de savoir la situation réelle de ce dernier afin de déterminer la meilleure offre de financement qui répond le mieux à ses besoins.

L’organisme prêteur édite alors une proposition de rachat de crédit immobilier sous forme d’un contrat. L’emprunteur dispose, après réception de l’offre, d’un délai de réflexion de 10 jours pour la valider ou non. S’il l’accepte, il doit la renvoyer à l’organisme prêteur. À partir de ce moment, le souscripteur dispose d’un délai de rétractation de 10 jours pour pouvoir revenir sur sa décision. C’est après l’expiration de cette période que l’opération est concrétisée et que le déblocage des fonds peut s’effectuer.

La simulation de rachat de crédit immobilier donne la possibilité de connaître les économies engendrées par l’opération et ainsi de la rentabilité de cette dernière. Pour trouver le montant économisé, le simulateur déduit le montant des intérêts de l’ancien prêt par la somme des intérêts du nouveau prêt avec l’IRA et les autres frais y afférents.

Pour savoir aussi le bon moment pour souscrire au rachat de crédit immobilier, il faut porter l’attention sur le taux appliqué. Il est important que la différence entre le taux pratiqué dans le nouveau prêt et la moyenne des taux pratiqués dans les anciens prêts soit au moins 1 %. Au fait, plus cet écart est grand, plus l’économie obtenue est importante. Il faut en outre que la souscription au rachat de crédit immobilier soit engagée le plus rapidement, idéalement dans la première moitié de remboursement des anciens crédits, pour que l’opération devienne rentable.

La simulation de rachat de crédit immobilier permet de savoir le coût global du projet. Ce montant inclut en principe les divers frais inhérents à l’opération. Le regroupement de prêts immobiliers sous-entend un remboursement par anticipation des emprunts en cours de l’emprunteur auprès de ses anciens créanciers. Ces derniers ont donc des manques à gagner. Ainsi, pour compensation, ils exigent des pénalités. Il s’agit des IRA ou indemnités de remboursement anticipé. Le montant de ces pénalités est plafonné. Ainsi, il ne doit pas dépasser 6 mois d’intérêts ou 3 % du capital restant dû.

D’autres frais sont aussi à prendre en compte lors d’un rachat de crédit immobilier. Si l’emprunteur est passé par un courtier pour la concrétisation de son projet, il devra le rémunéré pour le service rendu. Il faut aussi payer des frais de dossier pour l’organisme financier qui a accepté de financer. Leurs montants sont variables et dépendent de l’établissement prêteur. Ils peuvent être également négociés, et même être supprimés. Il faut par ailleurs ajouter d’autres coûts si le rachat de crédit immobilier est couvert par une hypothèque. La mise en place de ce type de garantie a besoin de l’intervention d’un notaire, qui sera rétribué pour son service.

Cependant, il faut savoir que tous ces différents frais ne sont exigibles qu’après acceptation définitive de l’offre de rachat de crédit immobilier par l’emprunteur et l’organisme prêteur. Ainsi, ils doivent être clairement détaillés dans le nouveau contrat de prêt.

Retour