Rachat de crédit Info

Guide du Rachat de crédit immobilier - Rachat de crédit plus trésorerie travaux

Qui peut faire un rachat de crédit ?

L’emprunteur ayant contracté plusieurs crédits réalise un rachat de crédit afin d’éviter une situation de surendettement. Dans cette démarche financière, un établissement prêteur accepte de solder ses prêts et ses dettes en cours auprès de ses autres créanciers. Il établit ensuite un nouveau contrat de prêt muni de nouvelles modalités. Le souscripteur bénéficie notamment d’une mensualité d’un montant réduit, d’un taux fixe souvent plus attractif, d’une durée de remboursement rallongée, etc.

Tout le monde peut réaliser un rachat de crédit à condition qu’il respecte les critères d’éligibilité à cette opération. Ainsi, aussi bien les ménages que les personnes de différentes catégories socioprofessionnelles ont le droit d’adopter cette démarche financière. Parmi les profils concernés, il est cité les propriétaires, les locataires et les hébergés. Le regroupement de prêts convient également au couple, au célibataire et au retraité. Il s’adresse aussi aux salariés (en CDI, en CDD ou en intérim), au fonctionnaire et aux individus en profession libérale. Ces derniers concernent les avocats, les médecins, les psychologues, les ingénieurs, etc. La restructuration de crédit est également destinée aux commerçants ou encore aux artisans.

Afin d’accéder au rachat de crédit, le souscripteur doit remplir quelques conditions. Il est requis avant tout qu’il soit une personne majeure ayant encore tous ses droits civiques. Il doit aussi être de nationalité française et réside dans la limite du territoire français. Il faut savoir que les personnes en pleine instance de divorce ne peuvent pas prétendre au regroupement de prêts. Le cas s’applique aussi pour l’emprunteur qui a saisi la commission de surendettement ou qui est fiché à la banque de France pour interdit bancaire ou pour incident de remboursement. Pour être éligible au rachat de crédit, le souscripteur doit avoir au moins deux crédits à regrouper. Il faut en plus qu’il ne possède pas un niveau d’endettement trop élevé ni un reste à vivre trop faible. Le comportement bancaire du souscripteur constitue aussi un point capital. Sur ses relevés de compte ne doivent pas afficher ni un fréquent rejet de prélèvement ni des dépenses excessives.

Il existe en outre des conditions qui permettent à l’emprunteur d’accéder plus facilement à cette opération bancaire. La solvabilité constitue notamment un critère essentiel dans l’obtention ou pas d’un regroupement de prêts. Ainsi, les organismes financiers préfèrent le dossier d’un souscripteur qui possède des revenus réguliers et une situation professionnelle solide. Il s’agit par exemple du cas des salariés en CDI ou des fonctionnaires. Les établissements prêteurs privilégient également les demandes des individus qui peuvent présenter une ou des garanties lors de la souscription. Ces sûretés peuvent s’agir d’une caution ou encore d’une hypothèque.

Le rachat de crédit prend en charge des crédits de différentes natures. Parmi ces derniers, il y a les prêts à la consommation, dont les prêts affectés et les prêts personnels. Ce type de crédit est souvent souscrit par l’emprunteur qui a besoin d’une trésorerie ou qui souhaite financer l’achat d’une voiture, les travaux dans son habitat, etc. Le regroupement de prêt concerne aussi les prêts immobiliers comme le prêt amortissable, le prêt in fine ou encore le prêt relais. Ces genres de crédits sont destinés exclusivement à la construction ou à l’achat d’un bien immobilier. Le rachat de prêt donne également la possibilité de regrouper les prêts revolving. Ces derniers ont la particularité de se renouveler automatiquement à chaque remboursement effectué. Ils sont en plus octroyés à des taux très élevés, d’où l’intérêt de les racheter lors d’un regroupement de crédit. La restructuration de prêt prend aussi en charge divers types dettes, sauf les dettes de jeux, comme les découverts bancaires, les retards de loyer, les impôts impayés, les créances familiales… Cependant, elle exclut les crédits engagés dans le cadre des activités d’une entreprise.

Il existe notamment deux sortes de rachat de prêt, à savoir : le rachat de prêt à la consommation et le rachat de prêt immobilier. La première catégorie offre le moyen de rassembler tous les crédits conso, les crédits renouvelables, les diverses dettes et même un crédit immo. Toutefois, la part de ce dernier dans le montant total à financer ne doit pas atteindre 60 %. Le rachat de prêt à la consommation est soumis à la législation des prêts conso. Il convient en plus pour tous types de profil qu’il s’agit d’un propriétaire ou d’un locataire. Le regroupement de crédit immobilier permet par contre de réunir un ou des crédits immobiliers et des crédits à la consommation. Dans cette opération, la part immobilière doit au moins représenter 60 % de la somme empruntée. Elle est notamment régie par le code des prêts à l’habitat. Si elle est par ailleurs couverte par une hypothèque, alors elle devient un rachat de crédit hypothécaire. Cette variante de regroupement est destinée à un emprunteur propriétaire d’un bien immobilier.

Il existe plusieurs cas de figure qui nécessitent un regroupement de crédit. Cette démarche financière est recommandée lorsque le taux d’endettement est très élevé et qu’il est important de l’abaisser afin d’éviter une situation de surendettement. Elle convient donc à un emprunteur qui a du mal à honorer ses mensualités et qui souhaite obtenir une seule échéance d’un montant réduit. Le rachat de prêt est aussi conseillé à ceux qui veulent maintenir leur capacité budgétaire malgré les grands changements survenus dans leur vie et qui ont entraîné une baisse de revenus ou une augmentation des dépenses. Ces événements peuvent s’agir du divorce, du décès d’un proche, de l’arrivée d’un enfant, du passage à la retraite…

Il existe par ailleurs de meilleurs moments où la souscription au rachat de crédit est intéressante. Il est par exemple indiqué d’engager cette opération dans la première moitié de remboursement des prêts à regrouper. Accomplir un rachat de crédit immobilier ne sera intéressant que lorsque les taux actuels pratiqués sont plus bas qu’à ceux appliqués lors de la souscription. Une différence de 1 % suffit notamment à faire de grandes économies. Le rachat de crédit à la consommation est très avantageux lorsque le souscripteur possède plusieurs crédits revolving. En les intégrant parmi les prêts à regrouper, il bénéficie d’un nouveau prêt avec un taux unique, fixe et plus raisonnable. Enfin, le rachat de crédit est aussi intéressant si l’emprunteur a d’autres projets à concrétiser. Il lui permet notamment d’inclure une trésorerie supplémentaire qui sera remboursée en même temps que les prêts regroupés.

Pour concrétiser son rachat de crédit, l’emprunteur peut faire sa demande en ligne. Il existe notamment sur internet plusieurs plateformes qui distribuent ce produit financier. En effectuant sa requête de regroupement de prêts en ligne, le souscripteur gagne énormément de temps. Sa demande, qui exige le fournissement de divers renseignements, est rapidement transmise à différents organismes financiers par un simple clic. L’emprunteur peut également bénéficier d’une restructuration de crédit en confiant la réalisation de son projet à un courtier. Ce dernier se charge notamment des démarches et des négociations relatives à l’opération. Il effectue aussi les recherches de la meilleure solution de financement qui réponde à la situation de l’emprunteur.

Retour