Rachat de crédit Info

Annuaire du Rachat de crédit : immobilier - travaux - trésorerie - conso

Conseils pour obtenir rachat de crédit immobilier

Lors d’un rachat de crédit immobilier, le souscripteur fait racheter son crédit immobilier en cours par une autre banque que sa banque actuelle en vue d’obtenir un nouvel emprunt assorti des conditions plus favorables. Ce type d’opération bancaire peut présenter des avantages pour l’emprunteur, car il pourrait par exemple bénéficier d’un taux d’intérêt moins élevé. Cependant, le rachat de crédit immobilier engendre certains frais à cause de sa caractéristique, ce qui est à prendre en compte. Pour réussir ce type d’opération bancaire, il faut notamment suivre quelques conseils.

En général, il est suggéré de souscrire à un rachat de crédit lorsque les fins de mois sont difficiles à cause des mensualités trop lourdes. Il faut aussi recourir à cette offre bancaire pour anticiper les conséquences financières dues à un important changement comme le départ à la retraite, l’arrivée d’un enfant, le divorce, etc.

En ce qui concerne le rachat de crédit immobilier, il est intéressant de le réaliser quand la différence entre le taux appliqué initialement et le taux pratiqué actuellement est d’au moins 1 %. Cette offre bancaire doit être en plus effectuée dans le premier tiers de remboursement du prêt pour présenter un intérêt. Enfin, il faut que le capital restant dû soit au moins 70 000 euros pour que l’opération soit attractive pour le souscripteur.

En souscrivant un rachat de crédit immobilier, l’emprunteur peut, par ailleurs, viser entre deux objectifs distincts. Il a la possibilité de réduire la durée du nouveau prêt afin de réaliser une économie considérable sur le coût global de l’opération. Il peut aussi, par contre, diminuer le montant de la nouvelle mensualité pour gagner en pouvoir d’achat.

Avant tout, il faut noter que le rachat de crédit immobilier donne le moyen de regrouper le crédit immobilier avec des crédits à la consommation et de différentes dettes. Toutefois, pour que le taux pour le prêt immobilier soit appliqué, il est requis que la part immobilière à financer dans l’opération représente au moins 60 %.

Pour mettre en place cette opération bancaire, il faut que le souscripteur débute par une analyse de sa situation financière afin d’évaluer la faisabilité ou non de son projet. Il lui est suggéré d’accomplir cette étude à l’aide d’un simulateur en ligne de regroupement de prêts. Pour utiliser cet outil, il suffit de remplir un formulaire en précisant par exemple le montant à racheter ou encore la durée de remboursement désirée. En exécutant la simulation, l’emprunteur connaîtra les conditions du nouveau prêt. Il s’agit du montant de sa nouvelle mensualité, du taux appliqué, etc.

La simulation en ligne constitue une première étape importante dans la mise en œuvre du rachat de crédit immobilier, mais la seconde étape qui la suit est aussi capitale. Il s’agit de la comparaison des différentes offres. Bien entendu, pour pouvoir comparer, il faut au préalable que le souscripteur ait réalisé plusieurs simulations en ligne et obtenir ainsi plusieurs propositions. La comparaison porte surtout sur le taux annuel effectif global (TAEG) de chacun des offres. Il faut savoir que le TAEG représente le coût total du rachat de crédit immobilier. Plus ce taux est bas, plus l’offre est intéressante.

Après avoir déniché le meilleur TAEG, l’emprunteur doit maintenant effectuer sa demande de rachat de crédit immobilier, par l’envoi d’une lettre écrite, auprès de l’organisme financier concerné. Si ce dernier l’accepte, le souscripteur recevra une réponse de principe de sa part.

À la suite de cette acceptation, l’organisme financier va demander au souscripteur de lui fournir plusieurs pièces justificatives. Il s’agit donc de la constitution du dossier de rachat de crédit immobilier. Parmi les documents à transmettre, il est cité les éléments relatifs à la situation personnelle ou encore à la situation professionnelle du souscripteur.

Quand l’organisme financier reçoit ces pièces justificatives, il va les étudier afin d’émettre l’offre de rachat de crédit immobilier qui correspond au profil de l’emprunteur. Cette proposition est envoyée sous forme de contrat au souscripteur. Ce dernier dispose d’un délai de réflexion de 10 jours pour la valider ou non. Si le souscripteur signe le contrat, le rachat de crédit immobilier est mis en place. L’organisme financier va alors passer au paiement de ses emprunts et de ses dettes auprès de ses anciens créanciers. L’emprunteur commencera aussi à acquitter sa nouvelle mensualité selon les termes prévus par le nouveau contrat de prêt.

Le souscripteur a le choix de s’adresser entre trois types d’organismes pour son rachat de crédit immobilier.

Les banques traditionnelles : Ces genres d’établissements proposent aussi, autres que leurs activités habituelles, des regroupements de crédits immobiliers. Dans leurs offres, le souscripteur a la possibilité de négocier le taux appliqué, la durée de remboursement, le montant de la nouvelle mensualité, etc. Cependant, le souscripteur doit afficher un profil sérieux et rassurant pour bénéficier d’un rachat de crédit immobilier. En plus, avec la banque traditionnelle, il arrive souvent que l’emprunteur n’obtienne pas une trésorerie supplémentaire.

Les organismes spécialisés : Ces types d’établissements consacrent exclusivement ses activités dans l’octroi des prêts. Ils sont alors capables de proposer une offre de rachat de crédit immobilier adaptée à la situation du souscripteur. En plus, les conditions d’accès à l’opération semblent plus souples, mais également l’obtention d’une trésorerie complémentaire est plus facile.

Les courtiers en crédits : Ces professionnels collaborent avec de nombreuses banques et organismes spécialisés. Ils cherchent les meilleures solutions de financement qui correspondent aux besoins et aux budgets de leurs clients. En faisant appel aux services d’un courtier, le souscripteur gagnera un temps précieux, car cet intermédiaire s’occupera de tout : montage de son dossier, les négociations, les prises de rendez-vous…

Pour le rachat de crédit immobilier, le souscripteur doit transmettre plusieurs documents à l’organisme prêteur qui accepte de financer. Il faut que ces pièces justificatives soient envoyées le plus vite possible, et de manières complètes. De cette façon, le dossier du souscripteur sera rapidement traité par l’organisme prêteur. Les justificatifs à fournir sont notamment :
Les documents administratifs comme les photocopies de la pièce d’identité, du livret de famille, du contrat de mariage si marié ou encore du jugement de divorce si divorcé.

Les documents sur les revenus tels que les trois derniers bulletins de salaire, liasses fiscales, avis d’imposition, bilan complet de l’entreprise, autres revenus…

Les documents bancaires et crédits actuels qui concernent les crédits et les dettes en cours du souscripteur. Il s’agit de récents relevés de compte, les offres de prêts et leurs tableaux d’amortissements respectifs, etc.

Les documents sur le logement et le patrimoine, à savoir : la copie du titre de propriété, la dernière taxe d’habitation, les dernières quittances de loyer si locataire, une estimation du bien immobilier…
Si le contrat est souscrit par deux emprunteurs, chacun des co-emprunteurs doit notamment fournir la même liste de pièces justificatives.

La mise en place du rachat de crédit immobilier peut engendrer divers frais comme le frais de courtage, les frais d’hypothèque, les frais d’assurance et les indemnités de remboursements anticipés. Afin d’économiser sur ces coûts, il existe quelques conseils. Avant tout, il faut comprendre que ces frais sont inapplicables dans le cas où la mise en œuvre du rachat de crédit immobilier a échoué.

En outre, pour éviter les pénalités, il est important de bien choisir l’établissement prêteur qui finance. Certains des organismes bancaires exigent des indemnités dans le cas de remboursement anticipé, alors que d’autres non. En ce qui concerne les frais de dossier, il possible de négocier pour les réduire, voire même les supprimer.

Retour